Parle moi de Gramercy!

par Chris.Claisse  -  7 Octobre 2013, 10:10

(clic sur les images pour agrandir.)

(clic sur les images pour agrandir.)

"Parle moi de Gramercy."

toile sur chassis

1m20x1m20

collection particulière

(indisponible)

Tellement étrange cette frénésie qui s'empare de moi lorsque je commence un nouveau tableau et qui succède aux jours de réflexion et d'angoisse face à la nudité de la toile qui m'effraie.

Doucement des images remontent à la surface, images d'un lieu, de souvenirs, d' émotions auxquelles succèdent des sons , des ambiances, des couleurs fugaces.

Peu à peu je me dédouble et je vis dans le lin du chassis..mon cerveau schizophrène m'emporte dans un voyage où il n'est nul besoin de moyen de transport. Je vis jours et nuits dans les bruits et les couleurs du lieu que je désire transcrire. Pas un instant mon esprit ne peut se reposer de cette quête involontaire.

Qu'il s'agisse de mon avant dernière toile "rendez vous à Tribeca" ou de celle ci "Parle moi de Gramercy" j'y vis les couleurs, je m'assois la nuit sur un banc du parc, je souris aux enfants qui jouent, je me noie dans la façade toute de briques du gramercy park hôtel et je pénètre dans son ambiance feutrée autant qu'elle me pénétre! Les gens vont et viennent rient ou sont graves, les bagagistes font une ronde incessante..

Tout ce trouble s'évacue peu à peu par le bout de mes doigts et atteint la toile par l'intermédiaire du pinceau, ultime détenteur de mes couleurs intérieures.

Quant aux écritures ou palimpsestes, elles sont comme des notes de musique:

La transcription de toutes ces émotions, une bouteille à la mer dont chacun peut s'approprier le message à demi effacé afin d'y transcrire ses propres réalités, joies et peines..Ses voyages intérieurs.

Parle moi de Gramercy!
détail.

détail.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Catherine Darricau 12/10/2013 19:36

Le principe de la création est toujours un moment émouvant de quête et d'extase où le mental se tait enfin pour laisser s'exprimer l'être le plus profond ... quelle chance vous avez de savoir le faire vivre en vous ! tout tableau est un autoportrait.

Chris 17/10/2013 11:43

...Mais c'est aussi souvent déclencher la tourmente!

belette 07/10/2013 23:11

Quelle évolution au fil du temps, au début tes fleurs magnifiques et au fur et à mesure tu te laches et te découvres. ce ne doit pas être évident d'oser se lâcher dans le monde actuel Bravo Christian.
Très beau texte, et tes couleurs posées sur la toile, elles explosent tout en étant sensuelles. je trouve cela très sensuel. ce n'est pas politiquement correct mais c'est mon ressenti, on a envie de toucher pour voir s'il y a du relief le long des mots. J'adore

Chris 08/10/2013 07:38

Sensualité est un très beau compliment car je les construis en effet avec tout mon être. Pour te répondre, non ce n'est pas facile de quitter les fleurs mais quand c'est devenu inévitable c'est beaucoup plus simple.

Françoise 07/10/2013 14:36

Fantastique Chris! Et ton texte est très beau aussi. Beaucoup de talent et d'émotion dans tout cela.

Pépette 07/10/2013 14:26

MERCI CHRIS
Des voyages sans prendre l'avion ça me va pour le moment...mais après quelques mois à Paris...l'envie de retrouver la lumière...se fera pressante de nouveau. BRAVO
NH